Jeux et activités pour l’ESL

Une collection de jeux et d’activités qui fonctionnent bien dans la classe ESLEFL. Pour les enseignants de TESLTEFLTESOL.
jeux de motivation pour les étudiants, jeux d’esl activités d’esl activités d’esl activités d’esl activités d’esl jeux d’esl

Jeux et activités pour la classe de l’ESLEFL Un projet de la revue Internet TESL Journal TESL

Vous pouvez voir les jeux de deux façons différentes. Chaque jeu sur sa propre page

Nombre de soumissions : 132 L’ajout le plus récent se trouve en haut de la page.

Bad Fruit : Un cauchemar pour les acheteurs

Il s’agit d’une activité de communication orale appropriée pour les apprenants de l’EFL à l’école primaire élémentaire. (C’est optimal pour les élèves de la 3e à la 6e année). Ce jeu est conçu pour pratiquer les dialogues et le vocabulaire « shopping ».

Matériaux : « produire » et jouer de l’argent.

Objet du jeu : Accumuler autant de produits que possible.

    Students are divided into clerks and shoppers.

Les commis installent des « stands » pour permettre un accès facile à tous les clients (par exemple à l’extérieur de la salle, le dos au mur).

Les clients reçoivent une somme d’argent fixe* (p. ex. dollars, euros, livres sterling, etc.) et commencent sur un stand où il y a un espace ouvert.

Les élèves magasinent en essayant d’accumuler autant d’articles que possible (chaque article représente 1 unité de devise).

Périodiquement, l’instructeur dira « stop » (une cloche ou un autre dispositif peut être nécessaire pour attirer l’attention dans certains contextes culturels et scolaires) et donnera le nom de l’un des produits. Les élèves avec ce produit doivent ensuite mettre TOUS leurs produits dans un panier à l’avant de la salle. Les autres élèves poursuivent leurs achats. Les étudiants qui ont dû jeter leurs produits doivent repartir de zéro (avec moins d’unités monétaires).

L’étudiant ayant le plus de produits à la fin gagne.

Students then switch roles.

*Il est recommandé de donner le plus d’argent possible aux élèves, car les élèves qui n’en ont plus ne peuvent plus participer.

Jeu alternatif pour les élèves plus avancés : Les commis fixent le prix des articles. Les acheteurs ont la possibilité de négocier le prix. Il y a deux gagnants dans cette version : Le client qui accumule le plus de produits et le commis qui gagne le plus d’argent.

Soumis par : Mike Yough

Quelle est la question ?

Niveau : N’importe quel niveau

Type d’activité : écouter et parler

But : Examiner les formulaires de questions déjà étudiés en classe.

Procédure : Formez deux équipes (trois fonctionneront, mais deux semblent ajouter juste la bonne quantité de tension compétitive).

Expliquez le jeu, avec quelques exemples de réponses à la recherche de questions. Demandez aux élèves de répondre correctement à la question  » Quelle est la question  » et demandez-leur de répondre correctement aux questions correspondantes.

Demandez à deux joueurs, un de chaque équipe, de venir à l’avant. Stylez-le comme un jeu télévisé, si vous voulez, avec les élèves debout côte à côte. Si vous avez accès à des cloches ou des buzzers, c’est encore plus amusant.

Ensuite, lisez une réponse à une question et dites : « Quelle est la question ? Le joueur qui répond le plus rapidement gagne un point pour son équipe. De nouveaux concurrents viennent en tête pour un nouveau tour.

Justification : Ce jeu oblige les élèves à réfléchir un peu en arrière, alors ils doivent fournir une question grammaticalement parfaite. Trop souvent, ils ont l’habitude de répondre plutôt que de poser des questions, ce qui représente donc un défi et est utile pour l’examen.

Soumis par : Tim

Brise-glace en papier toilette

Cette activité est utilisée pour « faire connaissance », briser la glace le premier jour de classe.

  1. L’enseignant prend le rouleau de papier hygiénique et prend plusieurs carrés de papier hygiénique, puis remet le rouleau de papier hygiénique à un élève. L’enseignant dit à l’élève d’en prendre plus de trois.
  2. Après que tout le monde dans la classe a du papier, nous comptons les carrés que nous avons, puis nous devons dire autant de choses sur nous-mêmes, en anglais.

Cette activité fonctionne bien aussi avec les enseignants suppléants.

Le papier toilette attire tellement l’attention.

Soumis par : Linda LeBlanc

Épellation en chaîne (« Shiri-tori »)

L’enseignant donne un mot et demande à un élève de l’épeler, puis un deuxième élève doit dire un mot commençant par la dernière lettre du mot donné. Le jeu continue jusqu’à ce que quelqu’un fasse une erreur, c’est-à-dire de prononcer le mot incorrectement, de l’orthographier mal ou de trouver un mot qui a déjà été dit, puis il est sorti. Le dernier qui reste dans le jeu est le gagnant.

Ce jeu peut être rendu difficile en limitant les mots à une certaine catégorie, par exemple nourriture, outils, ou noms, verbes, etc.

Soumis par : Huang Shufang

Bang Bang Bang

Divisez le groupe en deux équipes. Expliquez-leur qu’ils sont des cow-boys et qu’ils sont impliqués dans un duel. Un élève de chaque équipe se présente à l’avant. Qu’ils fassent semblant de sortir leurs pistolets. Dis : « Comment dit-on. « et un mot dans leur langue maternelle. Le premier enfant qui donne la réponse, puis « bang bang bang », en faisant semblant de tirer sur son adversaire, est le gagnant. Il reste debout et l’autre s’assoit. Je donne 1 point pour la bonne réponse et 5 points supplémentaires s’ils parviennent à « tuer » 4 adversaires de suite.

Note de la rédaction : Au lieu de dire le mot dans la langue maternelle des élèves, il serait possible d’utiliser une image ou une définition ( » Comment appelez-vous le grand animal gris au long nez ? « ).

Soumis par : Liz

Battle Ships – Un jeu de vocabulaire

Préparation : Divisez les élèves en groupes de quatre ou cinq. Demandez ensuite à l’élève de faire le nom de son bateau avec les noms d’animaux, de villes, de vedettes de cinéma, par exemple, ou laissez-les trouver leur nom préféré.

Demandez-leur de choisir le capitaine et le tireur. Le capitaine a le devoir de mémoriser le nom de son navire pour pouvoir répondre si quelqu’un l’appelle. Le devoir du tireur est de mémoriser les noms des vaisseaux de  » leurs ennemis « , afin qu’il puisse les tuer en appelant le nom de leur vaisseau.

Activité:Disposer tous les capitaines en cercle, les équipages des navires doivent s’aligner derrière leurs capitaines. Le tireur est le dernier membre de l’équipage en ligne.

L’enseignant doit décider d’une zone lexicale de vocabulaire, ce vocabulaire sera utilisé pour défendre leurs navires contre les attaques. Chaque élève (sauf les tireurs) doit trouver ses propres mots. Le domaine lexical par exemple, « Four Legged Animals ». Donnez aux élèves 1 à 2 minutes pour trouver autant de mots qu’ils le peuvent et les mémoriser.

Commencez le jeu en appelant le nom d’un navire, par exemple le nom du navire est « LE CALIFORNIEN ». Le capitaine du CALIFORNIEN doit répondre avec un mot de la zone lexicale donnée, par exemple il dit « TIGRE » suivi de ses équipages derrière lui un par un, « GC » ; « MOUTON » jusqu’à ce que le tireur tourne et il appelle le nom d’un autre navire et le capitaine du navire appelé doit répondre et ses équipes doivent faire la même chose. Aucun mot ne peut être répété.

Si le capitaine est en retard pour répondre (plus de 2 secondes) ou son équipage ne peut pas dire les mots ou un mot répété ou le tireur tire sur le mauvais navire (son propre navire ou le navire qui a déjà été coulé) le navire est coulé, et les membres de l’équipage peuvent rejoindre l’équipage d’un autre navire.

L’enseignant peut changer la zone lexicale pour le tour suivant.

Dans le dernier tour, il y aura deux grands groupes qui se battront pour être les vainqueurs.

Soumis par : Agung Listyawan

Décrire les apparences et les caractéristiques des gens

Chaque élève reçoit ensuite une feuille de papier. Un élève est assis à l’avant d’une pièce. Elle décrit une personne et le reste de la classe dessine la personne décrite.

Il est plus intéressant si la personne décrite est connue de tous. Une fois que l’élève a fini de décrire cette personne, il révèle qui elle est et chaque élève montre son dessin. Le rire est hilarant, car les impressions ont tendance à rendre le personnage en question drôle.

C’est une bonne idée d’encourager les élèves à poser des questions à la personne interrogée sur la personne qu’ils décrivent.

Soumis par : Darrell

Phrase Race

Un bon jeu pour les classes nombreuses et pour réviser les leçons de vocabulaire.

  1. Préparez une liste de mots de vocabulaire à réviser.
  2. Écrivez chaque mot sur deux petites feuilles de papier. Cela signifie écrire le mot deux fois, une fois sur chaque papier.
  3. Organisez les morceaux comme des ballots, 2 ballots, 2 ensembles de mots identiques.
  4. Divisez la classe en 2 équipes. Demandez-leur de créer des noms d’équipe créatifs.
  5. Distribuez chaque liste de mots aux deux équipes. Chaque élève de chaque équipe devrait avoir un papier. Les deux équipes ont les mêmes mots.
  6. Lorsque vous appelez un mot, deux élèves devraient se lever, un de chaque équipe. Les élèves doivent ensuite courir vers le tableau noir et courir pour écrire une phrase en utilisant leur mot.

The winner is the one with a correct and clearly written sentence.

C’est toujours un succès auprès des enfants. Pour les élèves plus avancés, utilisez des mots plus durs.

Soumis par : Thomas D. J-B

Paper Airplane Jeu

Dessinez une cible (avec des points – comme un tableau de fléchettes) sur le tableau blanc ou utilisez une boîte en carton au milieu de la pièce. Ensuite, les élèves fabriquent des avions en papier et les lancent après avoir répondu à votre question sous la forme d’une phrase. Je n’aide pas mes élèves débutants de niveau intermédiaire à former des phrases complètes, donc je les aide à former des phrases correctes. À ma grande surprise, ils vont répéter la phrase plusieurs fois (pendant que je les aide) juste pour qu’ils puissent lancer leur avion. Pour les cours débutants et intermédiaires, je recommande de formuler des questions qui mènent à 1 ou 2 types de réponses. Cela permet une meilleure mémorisation. Par exemple, utilisez les questions de CANWILL et écrivez le début de la réponse au tableau « Je peux faire preuve de bonne volonté. « . Je recommande de donner un prix pour faire en sorte que les points cibles aient un sens, ce qui suscite leur intérêt.

Soumis par : Ell Saunders

Pictionary (Jeu 1) – revamp – Charades (Jeu 2)

Écrivez une série de catégories comme les professions (médecin, chauffeur d’autobus, etc.), les animaux, les aliments, les actions (pêche, coupe de cheveux, etc.), puis divisez la classe en groupes de 2 élèves : un élève tire et l’autre devine. Au tour suivant, le devineur tire et devine dans le tiroir. Ce jeu fonctionne mieux avec le chronomètre arbitraire (30 secondes). Ceci est conçu pour une leçon.

Puis, pour un autre jour, prenez les mêmes catégories (ou créez-en de nouvelles) et jouez au même jeu sauf que les élèves, cette fois-ci, jouez le jeu (pas de paroles ou de bruits).

Soumis par : Ell Saunders

Concours d’orthographe

Tout d’abord, si vous avez une classe nombreuse, vous devez la diviser en 2 équipes. Ensuite, l’enseignant dit un mot ou une phrase selon le niveau que les élèves doivent épeler. Les élèves devraient les épeler correctement sans même faire une seule erreur. L’équipe qui a le plus de points est la gagnante.

Soumis par : Revolle Soyer

Qu’est-ce que ça veut dire ?

Vous, l’enseignant, pouvez avoir besoin d’un dictionnaire pour faire cette activité.

  • Choisissez un mot qui est long, difficile et inconnu des élèves, un bon mot pour commencer est : belliciste .
  • Sans utiliser de dictionnaire, vos élèves écrivent une définition. (Ils peuvent élaborer la définition par groupes de trois.) Donnez-leur quelques minutes pour réfléchir et écrire.
  • Recueillez les définitions et lisez-les à haute voix.
  • Lorsque vous aurez fini de lire, ils devront voter pour celui qui est le bon. (Peu importe si aucun d’entre eux n’est le bon)
  • Après qu’ils ont voté et qu’aucun des groupes n’a deviné le sens, vous lisez le bon à haute voix.

L’idée de ce jeu est de permettre aux élèves d’être créatifs et de s’exercer à écrire.

Ensuite, vous pouvez demander aux élèves de discuter de leurs écrits.

Soumis par : Natalia Iglesias d’Argentine

Like this post? Please share to your friends:
Laisser un commentaire

;-) :| :x :twisted: :smile: :shock: :sad: :roll: :razz: :oops: :o :mrgreen: :lol: :idea: :grin: :evil: :cry: :cool: :arrow: :???: :?: :!: